Category Archives: Global Finance or economy

Article des echos : le changement de statut de l'euro

“La zone euro est devenue une des principales pourvoyeuses de liquidités à l’échelon mondial, du fait du très bas niveau des taux d’intérêt. L’évolution de l’euro va ressembler à celle du yen, devise refuge baissant quand les marchés sont bien orientés et montant quand les inquiétudes reviennent.”

Voici ce qu’explique un article du journal économique français “les échos”. Le lien est disponible ici.

J’avais remarqué cette tendance au moment de la crise de l’euro en 2010-2012. La parité avec le dollar américain avait fortement évolué pendant la crise, au point d’arriver à un euro valant presque 1,5 dollars.

ECB/BCE – Balance Sheet/Bilan : 4685 milliards soit plus de 40% du PIB de la zone euro!

Ce n’est pas encore le record absolu, mais à ce rythme il sera très vite dépassé puisque, au plus haut, le bilan de la Banque centrale européenne est monté jusqu’à 4.695 milliards d’euros.

Vous pouvez regarder cet article précédent sur mon blog.

Après une pause dans l’augmentation de ce bilan, la BCE a repris également ses achats d’actifs.

Plus d’euros créés, c’est moins de valeur pour chaque euro en circulation.

Surveiller la taille du bilan de la banque centrale, permet aussi d’en savoir un peu plus sur la réalité économique. Quand les banques centrales sont obligées de faire grossir leurs bilans, c’est qu’elles doivent stimuler l’économie qui ne va pas si bien que cela.

Charles SANNAT

« Ceci est un article « presslib » et sans droit voisin, c’est-à-dire libre de reproduction en tout ou en partie à condition que le présent alinéa soit reproduit à sa suite. Insolentiae.com est le site sur lequel Charles Sannat s’exprime quotidiennement et livre un décryptage impertinent et sans concession de l’actualité économique. Merci de visiter mon site. Vous pouvez vous abonner gratuitement à la lettre d’information quotidienne sur www.insolentiae.com. »

Remboursement de 13 milliards d’euros à l’Irlande: l’appel d’Apple aura lieu le 17 septembre

J’ai déjà publié au sujet de l’Union européenne et de l’optimisation fiscale intra-européenne qu’elle permet pour les grandes entreprises et les riches personnes privées, notamment en empêchant toute modification des règles fiscales en exigeant l’unanimité des 28 pays membres sur ce sujet.

Parallèlement il est assez amusant de voir les fonctionnaires de la Commission européenne partir en croisade contre les entreprises qui abusent de l’optimisation fiscale en Europe. Ou comment une institution européenne établie par les traités européen cherche à lutter contre des disparités fiscales consacrées et sanctifiées par les traités européens.

Vidéo complète ici : https://www.thinkerview.com/gilets-jaunes-le-debut-de-la-fin-pour-lue/

Dernier rebondissement en date de l’affaire qui oppose les trois parties suivantes : la Commission européenne, Apple, et l’Etat irlandais.

Retour en 2016, l’Europe a condamné Apple à rembourser à la république d’Irlande la somme de 13 milliards d’euros correspondant à des ristournes illégales sur son impôt sur les sociétés acquitté dans ce pays dans lequel la société siphonnait une bonne partie de ses bénéfices.

La société, appuyée par les autorités irlandaises, avait fait appel de cette condamnation tout en provisionnant la somme nécessaire.
Cet appel se tiendra les 17 et 18 septembre prochains. Il y a fort peu de chances qu’Apple arrive à inverser cette sentence.

Source : https://macbidouille.com/news/2019/08/17/remboursement-de-13-milliards-deuros-a-lirlande-lappel-dapple-aura-lieu-le-17-septembre?fbclid=IwAR1rp6lrJN4Py9lCXQY-wne-kNqwHvYDemBC8xbasSAUFO9u77-hA3bFoIU

La taille du Bilan de la BCE continue d’enfler et atteint désormais 4681 milliards €, soit 40,4% du Pib de la zone euro

Le bilan de la BCE ne baisse toujours pas. Le total des actifs de la BCE a augmenté de 4,9 milliards d’euros la semaine dernière et atteint désormais 4681 milliards d’euros, ce qui représente environ 40,4% du PIB de la zone euro. (Pour la Fed c’est 17,6% du Pib US, pour le Japon 102,2% du Pib Nippon et de 117,7% du Pib Suisse) Rappelons que le bilan de la BCE avait augmenté de près de 800 milliards € sur l’année 2017 et que la fin probable du programme de rachat d’actifs était prévue en décembre 2018.

Source : https://www.businessbourse.com/2019/08/27/la-taille-du-bilan-de-la-bce-continue-denfler-et-atteint-desormais-4681-milliards-e-soit-404-du-pib-de-la-zone-euro/