liens “complotistes” divers

Voici une liste de liens “complotistes” communiquée par un ami suisse.
Je n’ai pas eu le temps de me pencher dessus mais cela compense mon manque de temps pour un contenu éditorial sérieux.

https://www.zerohedge.com/political/what-expect-2021-madness-mayhem-manipulation-more-tyranny

Mais encore:
http://www.comite-valmy.org/spip.php?article9638

https://la-chronique-agora.com/pepp-christine-lagarde-persiste-et-signe/https://www.options-gagnantes.com/coronavirus-votre-argent-en-banque-bientot-ponctionnee/

Extra:
https://lilianeheldkhawam.com/2021/01/01/la-gouvernance-globale-est-deja-la-le-virus-la-legitimee/

Site de retour : merci de votre patience et de votre compréhension.

Mon site internet est à nouveau en ligne mais dans une version différente. Je vous rappelle que vous pouvez accéder à la version complète en vous créant un compte et en vous présentant.

Ma vie professionnelle implique de prendre des précautions éditoriales. Il est donc possible que le site repasse en mode hors-ligne suite aux différents développements éditoriaux ainsi qu’à ma vie professionnelle.

La blague du Parlement européen en temps de coronavirus : aucun débat, vote à distance. L’UE est de moins en moins démocratique

Avec plaisir, je vous envoie l’un des rares emails que je reçois du groupe politique (identité et démocratie – ID ) au Parlement européen. Un article violent contre le Parlement européen et le simulacre de démocratie qu’il propose en tant de pandémie. C’est un texte du Président de la délégation française du groupe ID disponible ici : https://www.id-france.eu/une-parodie-de-democratie/

Alors que démarre une session, depuis huit mois, le virus interdit de vrais débats, pourtant déjà bien irréels, au sein de l’hémicycle Bruxellois.

Le virus a conduit au confinement, à la réduction des libertés et des existences, a dangereusement ralenti l’économie, mis en péril des centaines de milliers d’emplois, mis l’hôpital sous pression et fauché des vies. Il a aussi oberé gravement la vie démocratique au sein de l’Union européenne.

Non seulement, le Parlement européen ne se réunit plus, les députés ayant été dissuadés de se rendre à Bruxelles mais la quasi-totalité des débats sont annulés, alors même que les questions et sujets mis à l’ordre du jour semblent totalement déconnectés de la réalité.

Outre la présence désormais interdite des députés, il est impossible de voter autrement qu’à distance, même si l’on est à Bruxelles, et les débats réduits à la portion congrue. 

Que cherche David Sassoli le Président du Parlement européen ? Nous contenir pour nous museler. Nous « protéger » pour mieux nous contrôler ? L’argument sanitaire sert de prétexte à toutes les décisions cachées, et l’opposition, déjà bien peu considérée, s’en trouve encore affaiblie.

Le Parlement ne peut être une simple chambre d’enregistrement, un parlement fantoche au service d’une idéologie centralisatrice, fédéraliste et bureaucratique.

Les responsables européens se couvrent, ils ont peur d’être redevables de leurs manquements et de leur mauvaise gestion. Ils ne veulent pas restreindre la liberté de circulation au sein de l’espace Schengen tout en nous privant de la liberté d’exercer notre mandat et régissent ainsi notre mission au service de nos peuples.

A ceci s’ajoute, l’irréalité des débats et des travaux alors que plusieurs pays européens, la France mais aussi l’Autriche ont été touchés par de terribles attentats. Pas de débat, cette semaine, lors de la session plénière sur le chantage permanent et le comportement inacceptable d’Erdogan pas plus que sur la suspension des accords de Schengen directement responsables de l’arrivée de centaines de milliers de migrants parmi lesquels le terroriste de Nice passé par Lampedusa, qui a assassiné trois personnes innocentes dans une basilique.

A mesure que le projet fédéraliste européen est contesté, il cherche à étendre son emprise. Depuis le Brexit, la peur a changé de camp : elle est dans celui des fédéralistes, qui voient un monde qu’ils avaient construit pour leurs intérêts s’écrouler. La Grande Bretagne, la Pologne, la Hongrie, et demain la France et l’Italie, tous les peuples de ces pays ont ou vont faire comprendre, par les urnes, qu’ils ne veulent plus de cette bureaucratie, simulacre de démocratie.

Jérôme Rivière
Président de la Délégation française du Groupe Identité et Démocratie.

INFLATION (lorsque B monte par rapport à A, c’est que c’est A qui baisse) Ce n’est pas l’or, le bitcoin ou l’immobilier qui monte mais l’euro qui baisse.

Est-ce que c’est l’or qui monte ou l’euro qui baisse ???
Hmm ? Hein ?
Est-ce que c’est l’immobilier qui monte ou l’euro qui baisse ??Hmm ? Hein ?Est-ce que c’est le bitcoin qui monte ou l’euro qui baisse ??Hmm ? Hein ?Est-ce que c’est les minima sociaux qui montent ou l’euro qui baisse ??Hmm ? Hein ?
Prenons des chiffres …
Un lingot d’1kg d’or en 2008 = 19500 eurosUn lingot d’1kg d’or en 2020 = 52000 eurosMais … 1kg d’or c’est toujours un kilo d’or, en bijouterie ou dans l’industrie, 1 Kg c’est 1kg.
le Kg d’or de 2008 est le même en 2020.

En revanche, quelqu’un s’est-il demandé si on achète vraiment plus de choses en 2020 avec 52000 euros de 2020 qu’on n’en achetait en 2008 avec 20000 euros de 2008 ???
Et bien j’en doute fort. Si on compare avec l’achat cash d’une voiture ou d’une grosse moto par exemple.
Prenons des chiffres …
Ma grand mère a acheté mon appartement de 64m2 à la mulatière en 2001 pour la somme de 250 000 francs français, soit un peu moins de 39 000 euros. Il en vaut maintenant 150000. Mon appartement n’a pas grandi, on peut y mettre 2 ou 3 personnes un couple avec un enfant. Là encore c’est plutôt l’euro qui a baissé.

Prenons des chiffres …
Le RMI, le RSA de maintenant.300 euros en 2003, 550 euros maintenant. Tiens cela a doublé. Mais achète t on vraiment plus de chose avec 550 euros de 2020 ou avec 300 euros de 2008.

La vérité c’est qu’avec la création monétaire de la BCE (on parle de milliers de milliards à chaque fois) avec les dettes des Etats qui explose (et qu’on paye pour leur prêter à taux négatif, genre cela rapporte de s’endetter …

WELCOME To this site & blog about finance and the EU.