La BCE envisage la fin de son assouplissement quantitatif

Les cycles sont importants à suivre pour essayer de prévoir les points d’inflexion et se positionner rapidement avant les autres pour réaliser un maximum de profit.

La BCE vient d’annoncer cesser son programme d’assouplissement quantitaif : la cible de 2% d’inflation étant globablement acquise sur la zone euro. Je rappelle que ces deux pourcents d’inflation sont le seul indicateur fondamental poursuivi par la BCE dans le cadre de sa politique monétaire… contrairement à la FED américaine.

Un ouvrage de politique monétaire dont j’ai oublié le titre parlait de “point d’ancrage nominal” au sujet de cet indicateur visant notamment à garantir la stabilité de la monnaie et à s’assurer le l’équilibre entre la création monétaire de la banque centrale (QE) et la destruction monétaire lorsque la banque centrale se déleste des créances acquises sur la marché en les mettant au passif de son bilan. Je ne vais pas rentrer dans trop de détails sur ces mécanismes que j’ai déjà décrits dans de multiples publication.

Les Etats-Unis sont toujours décalés par rapport à l’Europe : le QE américain a eu lieu avant le QE européen, et alors que la BCE en est au stade de penser à mettre un terme à son QE, les Etats Unis l’ont déjà fait et envisagent maintenant des hausses de taux directeurs pour freiner l’économie et limiter les risques inflationnistes.

Source : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/qe-la-bce-arretera-ses-achats-de-dettes-fin-decembre-781833.html

Up-coming increase of funds transfer from Germany to weaker EU countries.

As you already know if you read sometimes the content of this blog, I extensively talked about the need of money transfers from successful countries such as Germany to weaker states such as Spain, Italy, Greece, or even a few areas of France….

According several recent articles from the daily newspaper the Financial times, It will happen soon even if German citizens are reluctant to pay. I think this is the only way we can ensure the future of the EU. Without it, I think it’s impossible for the EU, or the euro area to continue to exist.

Discours d’Emmanuel Macron au Parlement européen : version francophone, anglophone et roumanophone

English language :

Langue française:

Limba romana :

WELCOME To this site & blog about me and finance and the EU.